L'accompagnement des élèves en situation de handicap : les aides humaines

Publication : 12 mai 2021

La personne chargée de l’accompagnement de l’élève en situation de handicap l’aide à accomplir des gestes qu'il ne peut faire seul et favorise son autonomie. Elle travaille en collaboration avec l'enseignant, facilite le contact entre l'élève et ses camarades de classe, tout en veillant à l'encourager dans ses progrès en autonomie.

Qui sont les personnes chargées de l’accompagnement des élèves en situation de handicap ?

L’aide humaine est effectuée par des personnels ayant le statut d’AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap). Elle peut être :

  • Individualisée. Elle facilite l'inclusion scolaire d'un seul élève.
  • Individuelle. L’AESH facilite l'inclusion scolaire d'un seul élève qui requiert une attention soutenue et continue.
  • Mutualisée. Il accompagne plusieurs élèves simultanément ou successivement qui ne nécessitent pas une attention soutenue et continue. Les personnes chargées de l’accompagnement offrent une aide souple, disponible à proximité immédiate en fonction de leurs besoins.
  • Collective en Ulis école, Ulis collège ou Ulis lycée ou lycée professionnel. Il aide l’enseignant coordonnateur de l’Ulis et accompagne l’élève dans son inclusion en classe.

Que font les personnes chargées de l'accompagnement ?

Les AESH n'ont pas vocation à se substituer aux professionnels de l'enseignement ou du soin. Ils sont en charge d'un accompagnement "généraliste", uniquement dans le cadre scolaire et périscolaire, sans intervenir au domicile de l'élève. Ils peuvent avoir à :

  • Intervenir dans la classe : aide aux déplacements, à l'installation ou à la manipulation de matériel, au cours de certains enseignements, facilitation et stimulation de la communication entre le jeune en situation de handicap et son entourage, ou toute aide définie avec l'enseignant ;
  • Participer aux sorties de classe occasionnelles ou régulières ;
  • Accompagner les élèves en situation de handicap dans les actes de la vie quotidienne ;
  • Participer à la mise en œuvre et au suivi des PPS (projets personnalisés de scolarisation) en tant que membres de l'équipe de suivi de la scolarisation.

Comment se fait la demande ?

Les parents, dans le cadre du PPS, et dans le Geva-sco (guide d'évaluation des besoins de compensation en matière de scolarisation) font la demande d'aide humaine auprès de la MDPH (maison départementale des personnes handicapées).

Le dossier est transmis à la CDAPH qui notifie une aide humaine individualisée ou mutualisée et définit des domaines d'activité ainsi qu'un quota d'heures.

C'est ensuite au rectorat de procéder à leur recrutement et de les affecter dans un Pial (pôle inclusif d'accompagnement localisé).

À noter : côté établissement scolaire, la présence d’une aide humaine ne peut être considérée comme condition pour l'inscription de l'élève.

Modalités de recrutement des accompagnants

Chaque AESH bénéficie d’une formation d’adaptation à l’emploi de 60h et d'un contrat d'une durée de trois ans, renouvelable une fois, avec la possibilité d'obtenir à terme un contrat à durée indéterminée.

Les AESH sont recrutés parmi :

  • Les candidats titulaires d'un diplôme professionnel dans le domaine de l'aide à la personne ;
  • Les candidats justifiant d'une expérience professionnelle d'au moins neuf mois dans les domaines de l'accompagnement des personnes en situation de handicap, des élèves en situation de handicap ou des étudiants en situation de handicap ;
  • Les candidats justifiant d'un titre ou diplôme classé au moins au niveau 4, ou d'une qualification reconnue au moins équivalente à l'un de ces titres ou diplôme. 

Les missions des AESH s'exercent dans le cadre de la durée annuelle de travail fixée en référence à la durée légale, soit 1 607 heures pour un temps complet. Les AESH peuvent être engagés à temps complet ou à temps incomplet.

Information école inclusive

Les cellules d’écoute et de réponse, dans chaque Direction des services départementaux de l’Éducation nationale (DSDEN)  ont pour objectif d’informer les familles sur les dispositifs existants et le service public de l’école inclusive et de répondre sur le suivi du dossier de leur enfant. Elles sont joignables au numéro unique : 0 805 805 110 (service gratuit + prix d’un appel local).

La cellule ministérielle « Aide handicap école » est joignable au 0 800 730 123 (numéro accessible aux personnes sourdes et malentendantes).

Vous pouvez également écrire à l'adresse : aidehandicapecole@education.gouv.fr.